itenfr +39.388.7903003 roots.italian@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login
itenfr +39.388.7903003 roots.italian@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login

Depuis l’Antiquité ce tronçon qui bagne la Côte Viole est riche en espadon. Selon la légende, l’espadon était la seule créature qui n’avait pas peur à la vue de la monstrueuse Scylla, en fait, il nageait au large de ces côtes pour la courtiser pendant la saison des amours. Même aujourd’hui, dans les mois entre avril et octobre, il est facile de rencontrer merveilleux spécimens, qui lui ont conféré la dénomination de Roi de la Côte Viole.

Dans le passé les navires de pêche à l’espadon étaient une felouque dotée d’un arbre 20 mètres de haut (en dialecte appelé ‘ntinna, antenne), sur lequel se trouvait un observateur, qui cherchait a repérer les espadon, accompagnée de deux luntri, bateaux à rames qui grâce à leur forme aérodynamique étaient très rapides. Une fois repéré le poisson, il était poursuivi, harponné et hissé à bord. Depuis plusieurs années, ces bateaux ont été remplacés par les passerelle: bateaux avec un pont de fer 20 mètres de long (d’où son nom) où il y a un harponneur, et un treillis 30 mètres de haut sur lequel est placé un observateur.

En nous promenant dans le quartier de Chianalea dans l’après-midi, vous pouvez observer ces bateaux de retour dans le port et avec un peu de chance rencontrer les pêcheurs de retour de leur chasse et peut-être voir en directe, quelques spécimens du Roi de la Côte Viole capturé.

Si vous êtes intéressé à prendre part à un voyage de pêche écrivez-nous, afin de pouvoir organiser cette belle expérience pour vous.

Le soir vous pouvez choisir de s’asseoir dans un restaurant pour déguster de l’espadon mariné ou alla ghiotta (cuit avec de pommes de terre, tomate, olive, câpres et l’immanquable piment). Les amoureux de street food peuvent goûter le renommé sandwich à l’espadon, typique de Scilla: entre deux tranches de pain et assaisonné de salmoriglio (un mélange d’huile sel, origan, citron et vin blanc) dans la plus simple des variantes accompagné de tomate et de salade, ou d’oignon rouge de Tropea ou d’nduja. Sans aucun doute, vous pouvez accompagner le Roi de la Côte Viole avec un bon verre de vin blanc du territoire, voulez vous des conseils?

En montant dans la partie haute de Scilla, en dépassant la belle terrasse qui donne sur le Détroit de Messine, vous pouvez admirer une statue de bronze, réalisée par l’artiste, reggino d’adoption, Pasquale Panetta, et représentant un jeune qui embrasse un espadon. La façon dont le garçon serre le poisson peut exprimer combien l’économie de la ville soit étroitement liée à cette activité, depuis l’antiquité.

Si vous avez trouvé cet article intéressant lire aussi Dans la monstrueuse Scylla et Petite Venise du Sud et si vous voulez visiter ces endroits, nous vous conseillons la visite Châteaux sur la Côte Viole et La Côte Viole.

Leave a Reply

Get a Question?

Do not hesitage to give us a call. We are an expert team and we are happy to talk to you.

1.8445.3356.33

Help@goodlayers.com

Recent Articles

Logo Roots Tour
Monstrueuse Scylla
7 août 2020
chianalea-scilla-reggio-calabria-roots
Petite Venise du Sud
31 juillet 2020
Calabre vinicole
18 juillet 2020