itenfr +39.388.7903003 roots.italian@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login
itenfr +39.388.7903003 roots.italian@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login

La gastronomie sicilienne renferme en elle les influences des nombreuses dominations, qui ont vécu dans l’île. De la culture des vignes, des oliviers, l’introduction des gâteaux d’amande et du miel par les Grecs, jusqu’à l’utilisation des épices provenant des Indes occidentales. Poivrons, courges, tomates, cacao arrivent en Sicile pendant la présence espagnole. L’utilisation de l’ail frit dans l’huile d’olive est due aux Romains, tandis que la production de fromages épicés et à pâte molle aux Byzantins. Les oranges, les citrons, la canne à sucre, le riz, le safran, le sésame et surtout le massepain et la pâte d’amande arrivent dans l’île avec les Arabes et le stockfish avec les Normands.

La cuisine populaire a réussi avec le temps à acquérir les diverses influences, en les assimilant et les adaptant, en s’efforçant d’obtenir le plus possible des aliments disponibles, en utilisant ce que la nature offrait et en évitant le gaspillage et U cunigghiu ‘a stimpirata (Lapin à l’aigre-doux, en français) en est un exemple.

Traduisant en saveur l’image de carrefour assumé dans les siècles de la Sicile, U cunigghiu ‘a stimpirata est l’un de ces plats pour ainsi dire, baroque. Le stimpirata est une préparation aigre-douce typique des zones de Syracuse, Raguse et Agrigente. Généralement réservé à l’espadon, son utilisation avec les viandes blanches est la version offerte par la tradition paysanne. C’est un plat qui au goût décidé de poivrons ou de pommes de terre, adjoint la saveur des olives vertes, la douceur des carottes et la fraîcheur de la menthe, le tout amalgamé par l’action du vinaigre avec du sucre.

À démontrer la capacité et la nécessité d’utiliser ce que la nature offre, nombreuses sont les variantes des ingrédients au fur et à mesure que vous vous déplacer sur le territoire, par exemple, l’ajout de laurier et câpres, mais le résultat final est de créer la combinaison parfaite de saveurs et, bien sûr, de couleurs. Avec le terme stimpirata, en effet, on indique quelque chose qui est cuit dans une sauce ou dans un assaisonnement qui adoucit l’ingrédient principal.

U cunigghiu ‘a stimpirata est la tradition culinaire sicilienne. On ne mange pas tous les jours, mais pour les occasions de rencontre avec les oncles, les grands-parents, les cousins. Il est une recette pour les pique-niques parce que c’est un plat qui doit être consommé à température ambiante ou un peu réchauffé, pour éviter que l’aigre-doux ne devienne écœurant, toujours accompagné d’un bon verre de vin. Nous vous recommandons le prince de la Sicile et, à cet égard, nous vous conseillons de lire l’article Le Nero d’Avola. Si la recette vous intrigue et vous titille le palais nous vous conseillons la visite Le goût de la beauté dans la Sicile orientale, nous allons vous amener à la déguster.

Leave a Reply

Get a Question?

Do not hesitage to give us a call. We are an expert team and we are happy to talk to you.

1.8445.3356.33

Help@goodlayers.com

Recent Articles

Logo Roots Tour
Monstrueuse Scylla
7 août 2020
chianalea-scilla-reggio-calabria-roots
Petite Venise du Sud
31 juillet 2020
Roi de la Côte Viole
24 juillet 2020